MATT WHITBY

P H O T O G R A P H Y

ABOUT ME

      Tourneur de bois

Oeuvre unique

T. 506.758.9381

À PROPOS DE JL

Dès l’âge de 12 ans, Jean-Louis allait chez leur voisin Frank Landry pour le regarder faire des « boueyes pour mettre des sands pour pêcher ». Tout jeune, il se rappelle que son père et son oncle Henri tournaient des barreaux de chaises. Mais ce n’est que vers la fin trentaine que l’intérêt pour le tournage de bois émerge avec les rencontres des tourneurs de bois tels que Jim Patteson de Riverview au Nouveau-Brunswick, de Skip Carver, de Dean Woodluck et de Larry Harper tous de Moncton, N.-B. Ces rencontres le motivent au point tel que tourner du bois devient son passe-temps préféré. Grâce aux échanges avec les tourneurs précités, il acquiert des connaissances sur les divers types de bois, ainsi que des techniques qui le motivent à s’améliorer constamment.

Il débute avec un petit tour sur lequel il ne pouvait que produire des petits bols d’une circonférence d’à peine 8 pouces. Le tour devient rapidement trop petit pour les projets de Jean-Louis. Il s’achète donc, un General qui permet de tourner des bols jusqu’à 16 pouces de circonférence.Après 10 ans d’initiation au tournage du bois, Gordon Dumpty et Neil Hood lui font découvrir les nuaces, alors qu’il n’utilisait jusqu’à ce jour des pièces de bois de convenance. Ces tourneurs lui apprennent à reconnaître les essences de bois et à visualiser l’objet d’art que pourrait devenir une nuace tournée. Mais à ce moment, son deuxième tour à bois devient encore trop petit. Jean-Louis se bâtit donc lui-même un tour avec transmission motorisée à la mesure des grosses nuaces qu’il s’apprête à tourner.